Collecte de denrées

Collecte de denrées

Dimanche le 1er juin, vous êtes invités à apporter des denrées non périssables à votre église afin que la paroisse les remette à la banque alimentaire de Valcourt et région.  Soyez généreux!

lire plus
Fête des Mères

Fête des Mères

En cette journée spéciale pour toutes les mamans, nous vous offrons ce joli poème!  Bonne fête des Mères à toutes les mamans de cœur!

lire plus
Formation pour les intervenants en liturgie

Formation pour les intervenants en liturgie

Merci à toutes et à tous pour votre implication au sein de votre communauté. Ce ressourcement se veut un temps d’approfondissement du rôle que l’on fait déjà ou que l’on veut accomplir lors de nos célébrations liturgiques. Trois étapes sont prévues, soient : Première...

lire plus
Personnes ressources

Président d’assemblée de Fabrique:

M. Clément Beauchemin 450-532-3454

 

Conseil de Fabrique:

M. Paul Lessard 579-488-8553

 

Secrétariat:

Julie Roberge 450-539-2666 ( Lundi pm )

 

Conseil de Pastorale:

Mme Francine Giguère 450-539-1187

 

Comité des malades:

Mme Micheline Auclair 450-539-1702

 

Cimetière:

M. Paul Lessard 579-488-8553

 

F.A.D.O.Q.:

M. Jacques Bergeron 514-527-2728

 

 

 

Un peu d'histoire...

Vers 1843, quelques familles irlandaises et loyalistes s’installent sur un territoire situé au nord de Stukely-Sud, à une dizaine de kilomètres au sud de Valcourt. L’existence de la municipalité de Stukely-Nord se confirme en 1858. Celle-ci acquiert le statut de paroisse en 1916 sous le vocable de Sainte-Anne-de-Stukely, devenue depuis 1951 Sainte-Anne-de-la -Rochelle.

De 1845 à 1857, les curés des paroisses avoisinantes desservent la mission dans une chapelle. La paroisse est érigée canoniquement par Mgr Jean-Charles Prince, évêque de Saint-Hyacinthe. Ce même jour, Mgr Prince érige 3 paroisses: Saint-Joseph de Valcourt, Notre-Dame de Bonsecours et Sainte-Anne de Stukely.

L’église se construit en 1893, et le 26 septembre, c’est la bénédiction de la pierre angulaire de la nouvelle église. Comme à Sainte-Anne-de Beaupré et Sainte-Anne de la Pointe-au-Père, devenue Pointe-au-Père, un pèlerinage s’instaure à partir de 1896. On inaugure une salle paroissiale le 27 décembre 1897.

Le 4 juillet 1906, c’est l’inauguration du sanctuaire sur la montagne voisine de l’église, où depuis 10 ans, les gens viennent en pèlerinage prier Sainte-Anne. Le presbytère entre en fonction en 1910; un nouvel orgue Casavant s’installe dans l’église le 19 juillet 1914. Les filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus arrivent en 1916 pour prendre en charge le couvent, qu’elles quitteront 60 ans plus tard, en 1976.

Le jour de la fête de Sainte Anne, le 26 juillet, des milliers de pèlerins viennent se recueillir sur la montagne, atteignant certaines années 10 000 personnes. La paroisse perd son curé résident en 1996. Le curé de Valcourt dessert maintenant la paroisse. De nos jours, la fête de Sainte-Anne attire toujours de nombreux fidèles, les messes se déroulant tout au cours de la journée, en alternance à l’église et sur la montagne, en fonction de la température.

 

 

Si vous faites une petite virée vers Sainte-Anne-de-la-Rochelle, à l’aube de la nuit, vous verrez de loin, en entrant au village, la magnifique croix de la montagne illuminée de ses mille feux teintés de toutes les couleurs. Spectaculaire !

Histoire du Sanctuaire

Le 4 juillet 1906, c’est l’inauguration du Sanctuaire sur la montagne voisine de l’église, où depuis 10 ans, les gens viennent en pèlerinage prier Sainte-Anne. En 1944  M. Maurice Petit donne définitivement une bonne partie de la montagne pour le Sanctuaire.

Le 27 mai 1945, la statue de Sainte-Anne est transportée en triomphe sur la montagne par 4 paroissiens. La procession aux flambeaux donnait un spectacle inoubliable. La cérémonie fut marquée d’une faveur spéciale: la guérison d’un mal de yeux très grave.

Le 10 juillet 1945, on commençait à ériger le Calvaire sur la montagne. L’évènement rappelait la scène réelle, car les ouvriers furent obligés de faire une bonne partie du travail sous une pluie torrentielle et au milieu d’une tempête de tonnerre et d’éclairs.

Le lendemain, on transporta sur la montagne la croix lumineuse au prix de grandes difficultés. Elle fut érigée le 17 juillet. Celle-ci pèse 3300 livres et mesure 80 pieds de haut; elle était illuminée de 120 ampoules, qui ont maintenant été remplacées par du néon depuis le 24 décembre 1980.  Elle est toujours bien visible, surplombant majestueusement les alentours.

On inaugure et bénit le 11 août 1946 la grotte de la Sainte-Famille devant l’église.

À l’été 1947, on fit l’installation du chemin de croix dans la montagne.

En 1978, l’escalier de la montagne est reconstruit. Le premier avait été fait en 1944.

La fête de Sainte-Anne est le point culminant le 26 juillet sur la montagne, avec une programmation de messes tout au long de la journée; mais c’est aussi un lieu de paix et de recueillement incomparable où il est possible de se rendre tout au long de la belle saison.