Méditation du jour

Méditation du jour

Méditation de l'Évangile du jour (Mt 5, 17-19): Qui a dit que pour sauver le monde, il fallait faire table rase du passé? Et si sauver le monde consistait à accomplir de "petits gestes", à observer les plus "petits commandements"? Et si les petits gestes étaient...

lire plus
Offrez du temps pour Val d’Akor

Offrez du temps pour Val d’Akor

Les corvées de printemps sont commencées à Val d'Akor, les jeunes sont très actifs sur le terrain mais cela nécessite beaucoup de travail.  Vous avez quelques heures à offrir?  La fin de semaine du 4-5 juin est prévue pour coordonner plusieurs bénévoles: déléguer des...

lire plus
Personnes ressources

Président d’assemblée de Fabrique:

M. Clément Beauchemin 450-532-3454

 

Marguillière

Mme Johanne Héroux 450-535-6857

 

Conseil de Pastorale:

Mme Cécile Delisle 450-535-6018

 

Comité des malades:

Mme Brigitte Bombardier 450-535-6323

 

Cimetière:

Mme Johanne Héroux 450-535-6857

 

F.A.D.O.Q.:

M. Pierre Bonneau 450-535-6303

Un peu d'histoire...

Isaac Lawrence, l’un des premiers colons de la région de Shefford, originaire du village de Canaan au Connecticut, s’établit près du lac Waterloo en 1794. Son fils Henry acquiert quelques terres dans la partie nord du Canton de Stukely, en 1836. Il fonde le village de Lawrenceville . En 1859, on ouvre un bureau de poste portant le même nom. La station de chemin de fer porte également ce nom.

La municipalité de Lawrenceville s’établit officiellement en 1905, à la suite de son détachement de Stukely-Nord. Mgr Paul LaRocque érige canoniquement la paroisse le 21 juillet 1922 et la place sous le vocable de Saint-Laurent. L’évêque nomme l’abbé Omer Robin comme premier curé. Il demeure en poste pendant 14 ans.

Monsieur Charles Potvin aménage une chapelle, non loin de son domicile. À cet endroit se célèbrent des messes. Le 15 octobre 1922, la fabrique achète un terrain afin de construire une église et un presbytère. Mgr Alphonse-Osias Gagnon bénit l’église et le presbytère le 25 octobre 1923. En 2004, la paroisse se jumelle à la paroisse Notre-Dame-de-Bonsecours.