Guignolée

Guignolée

Pour la guignolée 2020, pour les paroisses de Bonsecours et Béthanie, les montants amassés ne sont pas encore connus; nous vous ferons parvenir l'information dès qu'elle sera disponible. Que chacun des généreux donateurs se considère personnellement...

Personnes ressources

Président d’assemblée de Fabrique:

M.Clément Beauchemin 450-532-3454

 

Pour le cimetière:

M. Jacques Blanchette  450-548-2933

 

Cuisine collective:

Mme Monique Côté 819-858-2830

Un peu d'histoire...

Le territoire de la municipalité de Béthanie a d’abord été érigé sous l’appellation du canton d’Ély-Partie-Ouest le 2 Mars 1920, rappelant le nom d’une ville du comté administratif d’Isle of Ely dans le Cambridgeshier en Angleterre. C’est en 1962 que cette municipalité prendra le nom de Béthanie, adaptation française de Bethany, nom de l’ancien bureau de poste ouvert en 1899 et qui sera fermé en 1915. Le choix de cette appellation repose probablement sur un motif religieux; la Bible enseigne que Jean-Baptiste baptisait à Béthanie sur le Jourdain.

En 1915, les familles établies présentent une requête à l’évêché pour l’obtention d’une paroisse et la construction d’une église catholique. Le 8 Septembre 1915, un terrain est offert par M. André Beauregard, et un autre par M. François Beauregard. L’un servira à la construction de l’église, l’autre pour le cimetière. Mgr Paul LaRocque accède à la demande des paroissiens et nomme l’abbé Hector Courtemanche comme responsable de la paroisse. La paroisse Très-Saint-Enfant-Jésus a été érigée canoniquement et civilement les 8 Octobre 1915 et 13 Janvier 1916 respectivement; les registres ont été ouverts en 1916.

En 1970, la paroisse Très-Saint-Enfant-Jésus se jumelle à la paroisse Sainte-Anne-de-la-Rochelle et perd son curé résident. En 1996, elle se jumelle à la paroisse Saint-Joseph de Valcourt. L’église de Béthanie a été vendue en 2007, les coûts d’entretien étant devenus trop élevés, et les regroupements paroissiaux étant commencés dans le diocèse de Sherbrooke. Finalement, le 31 Décembre 2007, Très-Saint-Enfant-Jésus s’est vue fusionnée à nouveau à Sainte-Marie de Maricourt et Saint-Joseph de Valcourt. Cette nouvelle paroisse a choisi le nom de paroisse Sainte-Famille de Valcourt en 2011 avec le regroupement d’autres paroisses ( Bonsecours, Lawrenceville, Racine, Sainte-Anne-de-la- rochelle, Maricourt ).